Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 11:14

En présence de l'absence- SAMIA LAMINE (Poésie tunisienne d'expression française.)

Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 21:53

 rev 

Emoke tapisseries.

 

 


A refaire

 

 

Plus rien ne ressemble  à plus rien

Il n’y a plus d’hier ni de demain

Plus d’hiver ni de printemps

Plus de couleurs ni d’horizon

 

Les choses n’ont  plus de noms

Et… plus d’encre pour la plume…

 

Nos visages absents sauront- ils que

Tout a été sans être

Et que rien n’est sans tournoiement… et sans re- création

 

Samia Lamine (Juin 2012)

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 22:09

 

                                         Evasion.


 

Je traine mes pas lourds sur le rivage

Dans mes yeux des mots et dans ma bouche des larmes...

Les noyer dans les vagues

Ou les enterrer dans le sable brûlant

 

Soudain des nuages lourds tonnent d’effroi...

Et quand je vois un navire au loin…

Les rames éreintent  mes bras…

Et le vent emporte tout…

 

 

Samia Lamine.

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 19:17

 

http://media.paperblog.fr/i/379/3797649/ana-souffre-dinsomnie-eteignez-lumiere-L-2.jpeg

Délits nocturnes.

 

La nuit s’introduit  avec ses délits

Dans les lits

Et…

Avec ses couteaux et ses corbeaux

Déchire les cordons de l’oubli

Et…

Peur  douleur horreur

Habitent  la chimère

Allongée sur le lit

Et…

Elle disparait dans la nuit

 

 

SAMIA LAMINE (2012)

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 09:35

      http://ts2.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=1512456728693&id=f2d811b6605da845766d648839ce7b11

Ça rime à quoi?

 

 

La jeune fille

Trame ses fils

Sous le pont des sons

Elle tisse des rayons

De l’aube...

Au soir

Elle se lève

Avec des mots 

Siffleurs

Souffleurs


Sidérée elle attend

Le quoi et le pourquoi

De sa langue

Sur les chemins des lendemains...

 

 

 Samia Lamine

Repost 0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 18:11

  

EVANESCENCE. 

 

Les années s’évanouissent

Soleil après soleil

Et les rêves s’en vont dans le vent

Et les débris de l’âme

Hument l’odeur des printemps

Enfouis

Sous la tombe de l'amour

Absent

Et …………..

 

Aigre sourire

Larmes et soupirs

  Silence sans désirs

 

    © 2011 Samia Lamine

 

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 15:29

renversement.jpg 

CABRIOLE. 

 

Le soleil dans ma prunelle

Voit couler le miel

   

Le lait de mon  cœur

Comme des rivières dans le ciel

 

Un jet de pluie

Un arc-en-terre surnaturel  

 

De fortes rafales

Et… 

Se précipitent les étoiles.

 

 

SAMIA LAMINE.(2009)

Repost 0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 11:37

 RIEN QUE TA LUMIERE... DANS MA MISERE...

 

 

 

 mama,

                                               Maman: (1929- 2010) 

 

 

La  flamme de la félicité est désormais

Inhumée

Dans la NUIT

Oh mère…

 

……………………………………………

Mère…maintenant tu n’es plus là…

Mais…ton éclat ondule entre mes doigts

Et voltige autour de moi

Telle une séraphine aux ailes cristallines

 

Mère… maintenant tu n’es plus là

Mais je te vois…

Ton front… d’un nimbe auréolé

Ton sourire…une lumière immaculée

Et tes yeux… une parole divine.

………………………………………………………….

  

 

Oh maman mes perles appellent tes caresses

Maman ton enfant altérée par les années

Ne daigne plus respirer

Ton enfant flétrie et fanée

Comme la rose de Ronsard

Ne retrouvera plus la beauté

Et comme les épis dans le vent forcé

Ne retrouvera plus la paix

Que dans les mots sourds

Dans le silence du noir si lourd

Dans les vers qui ne voient plus le vert

Ou dans le ventre de la terre

Quand elle sera rongée par les vers

 

 

Pourquoi mère es-tu partie ?

Pourquoi m’a tu donné la vie ?

Prends-moi auprès de toi !

Prends-moi dans ton drap

Loin de ce théâtre et ses misères

Prends-moi dans tes bras

Loin de cette exécrable sphère...



Dans la boue notre mère. 



Juillet 2010.

 

                                            © 2010 Samia Lamine

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 05:16

oiseau 

 EN VOIE DU RIEN.

 

 

Les ruines de l’âme fuient

Et accourt l’écho des heures

...............................................

Et la mémoire abolie enfouie

Les jours vacillant depuis des millénaires

 

Comme une mouette sans ailes

Mon cœur défunt

Tombe sur un roc

Seul

Au milieu de l’océan en sang

........................................................

 

Le crépuscule sépulcral annonce la prière de l’absent.

 

 

SAMIA LAMINE. (Juillet 2010)

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 17:28

 

 

 REVES ENCHAINES.

 

 

 

aterre Le ciel bitumé de janvier

Écrase les rêves de la ville

 

L’œil d’un arbre géant regarde son nombril…

ET

Ses racines intestines s’affinent et s’enroulent sur une bobine

 

Alors pleure un œillet

Enchainé

Aveugle sourd et muet

 

Et la boue…

Le verre qui boit les larmes de la moue.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

 169 500 (Dernière mise à jour:14/ 03/ 2017.)

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)