Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 09:28

 .تبت يدا من يسرق و يبع اثار البلاد و يحرق تراثه و يدمّر تاريخه

كل التضامن مع اهالي سيدي بوسعيد بعد حرق مقام سيدي بوسعيد ذلك المعمار المسجل فيي قائمة الترات العالمي لليونسكو

http://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/312481_488647074511563_1306488312_n.jpg

 

.

 

Repost 0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 21:47

 

1) La chanson de Saliha interprétée par Naama.

 

 

 

 

2) La chanson interprétée par le Dr Salah Mahdi:

 

 

 

 

3) La chanson origiinale chantée par Saliha:

 

 

 

Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 20:33

  دور عتاب في مقام زنكولا من كلمات علي الدعاجي و ألحان الهادي الجويني

قام باداء هذا الدور ملحن الاغنية كما أداها الفنان لطفي بوشناق و يشاع ان ام كلثوم كانت ستؤديه و .لو فعلت لكان له ايما صيت اذ فيه من الابداع و من الطرب مايجعله يضاهي او يفوق روعة اشهر الاغاني العربية في نظري.

ونظرا لاعجابي و حبي لهذا اللحن انشر لكم في هذه الصفحة  2 فيديو للسماع لاداء الفنان التونسي الجويني و لطفي بوشناق و للتمتع بالطرب الجميل ا

 

 

مقطع من دور " العتاب "" في مقام زنكولا


عتاب

العتاب من فم حبي ســـــــكر ......بعد عتبه اقبلــــــه واللثم مسكر
كل زله تغتفر والقلب صافي ......الا هجره يصعب عليا والتجافي

***
يا ناس قولوا له واعلموه انـــــــــــــــي محب 
يرحم دموعي ويطفي ناري نار قلبي اللي حب

Repost 0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 11:55
   انين أمل من رحم اللألم. أمل يذكرني بما قاله احد أبطال "السد" لمحمود المسعدي " أنظر هناك في اخر الغاب سراجا منيرا" . كلمات و ألحان هذه الأغنية تدخل اعماق الروح و تهزّ المدفون داخل الكيان و تفتج الجروح لتساعدها على الإلتام. إستمع 
Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 14:23

l

Le malouf est une musique traditionnelle tunisienne. La version ci-dessous de" la naoura" est interprétée par la Rachidia qui est une des plus anciennes institutions musicales dans le monde arabe. Elle a été crée en 1934;

Repost 0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 20:47
                                      

Lotfi Bouchnak:

 

Lotfi Bouchnak (لطفي بوشناق), également orthographié Lotfi Bouchnaq, né le 18 janvier 1952 à Tunis, est un chanteur, oudiste et compositeur tunisien élève de La Rachidia.
Il est également ambassadeur de la paix auprès de l'ONU depuis le 12 juillet 2004 et ambassadeur honorifique du Festival de la chanson orientale à Sarajevo depuis mars 2004.

 

 

Artiste entier, passionné, interprète audacieux du malouf tunisien, joueur d'oud inspiré, il se consacre principalement à l'exécution du répertoire classique arabe de tradition savante métissé parfois du patrimoine andalou et ottoman.

 

Lotfi Bouchnak a débuté sa carrière en autodidacte dans les années 70 en Tunisie. Il a fait partie de la "Jeunesse musicale tunisienne", une troupe d'amateurs dans laquelle il a pu pratiquer le chant dont il améliorera la technique plus tard avec le grand maître Ali Sriti.

 

En 1979, Lotfi Bouchnak avait 27 ans quand Ahmed Sidki lui composa la chanson qui devait le consacrer comme artiste. Lotfi Bouchnak enchaînera par la suite avec des noms connus comme l'égyptien Sayed Mekkaoui, l'irakien Fathallah Ahmed et l'autre grand talent de la musique tunisienne Anouar Brahem.

 

Compositeur lui-même, Lotfi Bouchnak est un artiste complet capable de performer dans tous les genres musicaux. Lotfi Bouchnak s'est distingué et a forcé l'admiration par la qualité et la maîtrise de son interprétation et par son art de l'improvisation.

 

 

Cet artiste doté de capacités exceptionnelles dans la voix, a développé un style d'interprétation bien particulier et possède une très grande présence sur scène.

 

Lotfi Bouchnak est actuellement le ténor le plus adulé au Maghreb, au Moyen-Orient et dans la région du Golfe. Son timbre de voix a ému également l'Europe, l'Asie et tout dernièrement les Etats-Unis. Lotfi Bouchnak a remporté en décembre dernier à Washington le titre du meilleur chanteur arabe 1997

 

Repost 0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 01:04



 Ma tfakkirchi fi lahzaan: Ne pense pas au chagrin.


 
                                                                    

                                                           U
il aalim yidh hak: L'UNIVERS RIT:Une chanson optimiste qui chante la joie de vivre.




link: (radio)ayich minn ghir amal fi hobbak: AMOUR SANS ESPOIR




 ALI RIAHI sur scène où il est mort en chantant en 1970 "GATLITNI MINN GHIR SLAH": ELLE M'A TUE SANS ARMES.


BIOGRAPHIE:



 Ali Riahi (علي الرياحي), de son nom complet Ali Fethi Ben Mohamed Ben Brahim Riahi, né le 30 mars 1912 à Tunis et décédé le 27 mars 1970 à Tunis, est un chanteur et compositeur tunisien. Il est le petit-fils de Sidi Brahim Riahi dont la zaouïa se trouve dans une rue de la médina de Tunis.

Artiste raffiné et exigeant, il jouissait d'une popularité s'étendant par-delà les frontières de son pays,».

En janvier 1970, il séjourne à la clinique Saint-Augustin afin d'éliminer un taux élevé de cholestérol. Malgré le traitement, il succombe le 27 mars à une crise cardiaque sur la scène du Théâtre municipal de Tunis, ce qu'il avait d'ailleurs souhaité lors d'une interview à la radio quelques jours auparavant.

Ali Riahi s'appliqua tout au long de sa carrière à véhiculer le souffle d'une musique tunisienne imprégnée de modernité. Par le look extravagant de ses costumes de scène, il offrait selon Hamadi Abassi « l'image d'un dandy anticonformiste mais sincère et authentique ». Ce chanteur citadin composa plusieurs chansons d'inspiration bédouine, révélant son attachement aux valeurs sublimées d'une société rurale et à la liberté. Il laisse finalement plus de 150 chansons de styles différents — chanson traditionnelle tunisienne et orientale, synthèse des deux styles, style occidentalisé, etc. — qui constituent une étape caractérisant la création tunisienne au cours de la première moitié du XXe siècle.





Repost 0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 20:54

AVEC CET ARTICLE J'INAUGURE UNE SERIE  QUE JE CONSACRE A LA MUSIQUE TUNISIENNE.
AUJOURD'HUI, JE VOUS INVITE A DECOUVRIR HEDI JOUINI DONT LA MUSIQUE EST ABSOLUMENT A ECOUTER TANT ELLE TEMOIGNE DE LA RICHESSE DU BRASSAGE DES CULTURES PUISQUE JOUINI IMPREGNE LES CHANSONS TUNISIENNES QU'IL COMPOSE AVEC LE FLAMENCO. CE MELANGE DONNE DES AIRS D'UN RYTHME ET D'UNE BEAUTE QUI NE PEUT QUE PENETRER L'AME.


VOICI trois de ces chansons: 




link  : TAHT IL YASMINA FILLIL.

link : HOBBI YETBADIL YITJADDID.

LE LUTH ( OUD*)

Hédi Jouini (الهادي الجويني), de son vrai nom Mohamed Hédi Ben Abdessalem Ben Ahmed Ben Hassine[1], né le 1er novembre 1909 à Tunis (quartier de Bab Jedid) et décédé le 30 novembre 1990, est un chanteur, oudiste* et compositeur tunisien.

 

À 20 ans, sa popularité augmente puisqu'il chante avec la troupe Arruqi dont le siège est à Bab Souika. Il fait également partie des artistes de Taht Essour, café autour duquel se tient toute une école de poètes, de paroliers et de chansonniers. Comme tous les artistes de Taht Essour, il aborde presque tous les genres connus à l'époque : des chansons légères, des muwashshahs, des dawrs, du folklore tunisien, des opérettes, des musiques de film ou des chants patriotiques. Il travaille aussi avec Mahmoud Bayrem Ettounsi.

 

Les premiers tubes qu'il compose sont interprétés par Hassiba Rochdi en compagnie d'un orchestre dirigé par Mohamed Triki. Lorsque Ali Riahi fait sa première apparition en public, en 1936, Jouini fait partie de l’orchestre qui l'accompagne[1].

 

Durant sa longue carrière, Hédi Jouini a composé près de 1070 chansons et 56 opérettes. Ses chansons aux airs inspirés du flamenco ne cessent de connaître le succès en Tunisie et dans les pays du Machrek.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

174 836 (Dernière mise à jour:23/ 08/ 2017

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)