Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 15:03

Mon deuxième recueil de poésie LA BERGERE DU DESERT (2018) vient de paraître .Ce recueil de 132 pages est composé de trois parties et comporte 58 poèmes.

I La ville assassinée.

II Eclat des ailes écarlates.

III A l'ombre d'une palmière*.

 

DEDICACE.

    

              A toutes les veuves, mères ou sœurs des martyrs de

              la  révolution et du terrorisme en Tunisie, Irak, Syrie, Libye, Palestine etc.…

 

A toutes celles et ceux qui luttent contre les vices des temps modernes pour un monde où règne la paix, la justice, l’égalité, la fraternité et l’amour.

 

A toutes celles et ceux qui,  au Maghreb ou au Machrek et partout sur la planète,  ont combattu pour l’amélioration des conditions de la femme et pour sa libération.

 

A toutes celles et ceux qui croient comme Aragon que  « La femme est l’avenir de l’Homme. » 

 

Samia Lamine.

 

Le recueil est disponible à la foire internationale du livre de Tunis (Le Kram) au stand de Perspectives Edition (727) et Imprimerie et édition Iris (615)

 

Dans les librairies à TUNIS chez AL Kitab- Le gai savoir- Claire Fontaine (TUNIS et La Marsa) et à SOUSSE chez La Cité des livres (Sami Kacem), le Libre'R (Bd Yasser Arafat-Sahloul) et Al Asala (Bd. Léopold Sédar Senghor).

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

212 559    (Dernière mise à jour: 23.04. 2019)

Recherche


compteur gratuit

Archives

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)