Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 14:12
Tunis: 29/04/ 2016

Tunis: 29/04/ 2016

A Michel Onfray. 

=============

A Michel Onfray, mon vrai Autre, écrivain et philosophe de la félicité et de la gaité

En  souvenir d’une joyeuse rencontre… à la manière socratique.

==============

 

 La vie m’a fait tourner jusqu’à l’évanouissement

Et j’ai tant tourné que je ne voyais plus

Qu’elle tournait autour moi.

Et… un jour, à l’aube, à peine éveillé,

J’ai tellement ri que j’en suis mort ;

Car, je ne m’étais pas aperçu que tous les êtres, autour de moi,

Quoique très différents,

N’étaient que des cercles qui, au dernier tournoiement,

Tournaient

 

Sélim Dawla 

(Traduction: Samia Lamine)

 

هيّ اُلحيَاةُ أَدارَتْــني وَبِاُلْكِائِنَاتِ تَدُورُ

v الي 
Michel Onfray 
شقيق حِبري بـِحَقٍ فيلسوف الغِبْطَة والفَرَحْ 
ذِكْـرَى لقاءٍ ضَاحِكٍ ...عَلىَ الطريقة اُلْسُّقْراطيّة
.

............................................................


أدَارَتْنِـيَ اُلْـحَيَاةُ فَدَوَّخَتْنِـيَ
وَلَـمْ أعُدُ أَدْرِي مِنْ فَرْطِ دَوَرَانِـيَ
أَنّهَا بِيَ تَدُوُرُ.
أَفقَتُ قَلِيلاً ذَاتَ فَـجْرٍ
فَـمِتُّ مِنْ فَرْطِ اُلْضّحِكْ
لِأَنّي أَدْرَكْتُ أَنّ كُلّ مَنْ حَوْليَ
مِنْ كَائِنَاتِ وإنْ اشْتَطَّتْ أَشْكَالُهَا
إنـَّمَـا هِـيَّ دَوَائِـرُ فِي نـِهَايَةِ اُلْدّوَرَانِ
تَدُوُرُ.

 سليم دولة .

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

212 559    (Dernière mise à jour: 23.04. 2019)

Recherche


compteur gratuit

Archives

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)