Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 11:13

 

Bouche à bouches

http://ts2.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=1449048083609&id=5ea41af981984c5917685ea11329f7d0

 

Oh arabité vendue...

Moi

Je te garde comme une amante férue

Dans mes entrailles … toujours  émue

 

Mes lèvres  fardées…  Des ailes rebelles

Palpitent à effleurer ta langue sensationnelle

Dédaignant tes aventures  infidèles…

 Oh criminelle

Pitié de ma peau couleur de miel

Du parfum de mes aisselles et de ma bouche

 

(8- 1- 2012)

Samia Lamine.

 

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:37

                                                                                         

Justice "snipée".

 http://ts2.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=4826946802680285&id=26f5d4ab0f22c5ccf06b4c633b0c9f78

Mon visage se regarde dans le miroir de l’oubli

Il  se multiplie  se multiplie

Perd sa forme 

Puis le miroir ternit…

 

Mon œil dans l’espace rouge cherche…

Rien… rien que des cagoules effacées

Rien … plus de têtes…

Le temps s’arrête

Comme une balance sur des ailes plâtrées

Qui attendent….

Et …

illi mèt mèt

Me dit le vieux  mâchant sa salive…                                                       

 

 

Samia Lamine.

 

|mèt] : transcription latine du verbe en arabe dialectal qui signifie  mourrir ; « celui qui meurt doit être oublié »

NB:   On attend. encore, que justice soit rendue aux blessés et martyrs de la révolution tunisienne et que les snipers soient découverts traduits en justice.

 


Repost 0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 21:08

      oublie.jpg

 

Les oubliés au bord du rien.


 

 

Toi moi et le roi

Dans nos lits

Nous grelottons de froid...

 

Tandis que là

 

Dans  les gourbis sans toit

Dans les gourbis sans bois

Dans les gourbis  sans lendemain 

Les regards  angoissés

Les  ventres  stressés

Les  cœurs pleins

Pleurent

Et

Etreignent le rien...

 

 

Samia Lamine.

Repost 0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 08:58

 

 

 

TERCETS  pour  mari TERRIFIANT.

 

Un monstre hideux

Brise les os…  fait des bleus…

Mord les fesses… lacère le rire…

 

Sa torture dans ses délires

Dissolvant des cœurs amoureux

Corrosif du Beau à deux...

 

 

SAMIA LAMINE. (17/ 07/ 2011)

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 13:40

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ6C6FSTpSF6r_fuN-LDIR8xCqBWm6-0IqgGGchLQM6pVlfh-ko2Q

 

 

Tisseurs du jour. 

 

Dans tes bras en fureur

Sous tes pieds en colère

Entre les fils de ta lumière

Ton  hymne ébranle la terre

 

Tes flammes recréent la vie

Incinèrent l’ombre qui nous a ensevelis

Enterrent les cendres de l’unique voix

De l’unique pensée et son bois

 

La voie de la liberté nait d’un cri

Se multiplie… se multiplie

Et tel un chœur

Nos voix chantent le printemps

Malgré l’hiver malgré les vents

 

Et malgré le croassement des corbeaux

Nous volerons très hauts… très très haut

Et malgré les torrents de sang

Nous tisserons le soleil dans notre maison.

(24 février. 2011)


Repost 0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 15:34

 

MIROIR EN PERIL. 

 tunisia mwp

Navire vagissant dans l’océan

Je le vois je m’y vois

Rêves sans voiles dévoyées par les vents…

Loin du port imminent

 

Terre couleur de ma peau

Je la vois je m’y vois

Cratère printanier fumant

Coquelicots rouges tout en sang

 

Carthage étoile et croissant

Je la vois je m’y vois

Coffre béant pour tous les clans

Cheval de Troie rempli le flanc

 

Jasmin dans le jardin

Je le vois je m’y vois

Eclos le matin

Et le soir sans parfum.


 

Samia Lamine- (2011

 

Repost 0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 21:26

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQATA4hhPb7fKcTia2P7JoGXAVwDPyDPkxEjlth9CmGBYvY2b-_Cg

  http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbiDMy848qwRnNDPxkoW4Z5kAE3Ta2rj0IVm6IyjOrQQ9gi6d23Q

 

                                                             La métamorphose d'un grain.

 

Un grain damné dans le noir

Une dépression sans espoir

Abattu sur les trottoirs

Marginalisé hors de l’histoire

Tes rêves un brouillard

Ton logis un corbillard

  

Poussière légère dans cet univers

Blessé meurtri rejeté dans l’oubli

Sans même des mots aigris

Pour chanter ta misère sur cette terre

 

Tu marchais sur les pavés meurtri

Epuisé par le poids de vie

Ton regard une blessure

Ta pensée dans les murs

Le rien te tenait compagnie

Tu retenais le rien ami

 

Un jour d’hiver au soleil flambant

Les flammes amères dans le vent

Des cris échappent à la terre

Dernière goutte de leur verre

Le grain remplit l’univers

Les grains une vraie lumière

Sur la dune sans tortionnaire

 

SAMIA LAMINE.(Avril 2011)

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 19:25

 

Aperçu de l'image

 

Pas de glace dans le désert…

 

A ceux qui sont venus

Une nuit froide d’hiver

Chercher l’or dans le désert

Et des roses imaginaires

 

A ceux qui sont venus

Offrir aux bédouines

Des fleurs sanguines

Des jardins en ruine

Et des paroles sourdes

Aux oreilles gourdes

 

J’écris ces mots

Car il est temps

Que partent les condors qui te déchirent

Car il est temps

Que les étoiles illuminent ton sourire

Que dansent tes hauts palmiers

L’âme des bédouines endeuillées

La lumière de tes yeux enterrés

Et la parole inerte aveuglée

 

Oh ! Orient  patriarche du temps

Déroule ta bure verte

Qu’elle flotte dans nos cieux épuisés

Au gré du vent si chaud

Au gré de nos chevaux et  de leurs galops

Dans notre désert où jamais ne gèle l’eau

.

J’écris ces mots

Car il est temps

Que partent les condors qui te déchirent

Car il est temps

Que les étoiles illuminent ton sourire

 

SAMIA LAMINE ( Avril 2010)

 

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 23:00

 

 yakine-kasserine-copie-1.jpg

 

Yakine Guermasi ( 6 mois) la plus jeune des martyrs

de la révolution tunisienne.

 

Certitude fertile.

 

Le sang coule à torrents

Sous tes pieds mon enfant

Pour le blé dans les champs

Certitude des certitudes

Oh yakine ma petite

 

Les monstres sèment la terreur

Croient étouffer l’étincelle de la fureur…

ET ravissent l’embryon

Aux bras de sa maman

 

Mais dans la nuit de ton gite

Oh ma petite

Brillent le cœur

Poussent la fleur

Et éclate le vert

Certitude des certitudes

Oh Yakine ma petite

 

Oh mère

Tes larmes fertiles

Parsemées sur nos terres

Ont crée l’avril

Ont chauffé les serres

Et

Ton embryon avorté

Ton cœur décimé

Des épis dans nos prés

Dans l’Aout moissonnés

Certitude des certitudes

OH Yakine ma petite

Oh Yakine ma petite

 

 

 

25/02/2011

25/02/2011

 SAMIA LAMINE.

 

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 20:41

  horse16.gif

Les cavaliers du printemps.

 

Courez courez chevaux

Crinière dans le vent

Abreuvez-vous d’eau

Et d’air rafraichissant

Courez courez chevaux

Dans les champs couleur de ma peau

 

Une houle déchainée

Des fourmis acharnées

Un essaim d’abeilles miellées

Des ailes vertes sous la nuée

 

Vos galops ta… tac… ta… tac…

Une symphonie héroïque au bivouac

Une Dabka entre consonnes et voyelles

Du jasmin rouge entre terre et ciel

 

Vos cœurs vaillants…

Ding… dong…

La pendule reprend…

Et…

Un nouveau printemps

 

    © 2011 Samia Lamine

 

horse16.gif

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

174 836 (Dernière mise à jour:23/ 08/ 2017

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)