Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 21:10


 

 

 

 

 

 

MINUIT.

 

Diamants des nuits
Ombre perlée embaumée
Douce symphonie.

 

Samia Lamine© 2008

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 21:01



JE VOYAGE. ( CHARLES ET KATIA AZNAVOUR.)

[Katia]
Dis, que fais-tu là, mon soleil, sur ce banc,
le regard perdu sous tes cheveux d'argent

[Charles]
Je regarde fuir mes ultimes printemps
emportés par mille chevaux blancs

Je voyage, je voyage, vers les lieux bénis de ma vie
de voyage en voyage, à travers erreurs et acquis
sans bagage, par images, par le rêve et par la pensée
de voyage en voyage, sur les vagues de mon passé

[Katia]
Ce voyage dans les limites de vos regrets, de vos remords,
est-ce un refuge, est-ce une fuite, ou bien une aventure encore ?

[Charles]
Sur l'eau calme de mon âge, où l'orage ne tonne plus
de virage en virage, vers mes plages de temps perdu
je voyage

Et toi jeune fille, aux sources de ta vie
fugueuse à seize ans, que fais-tu par ici ?

[Katia]
Je vais au devant du comprendre et savoir,
voir la vie de l'envers des miroirs

Je voyage, je voyage et je cours pour aller de l'avant
de voyage en voyage, sac au dos, cheveux dans le vent,
parfois folle, parfois sage, refusant les idées reçues
de voyage en voyage, dans l'espoir de trouver un but

[Charles]
Tu es l'enfant d'entre deux guerres, d'un monde cru,
au désarroi d'hommes et de femmes de misère,
sous le joug du chacun pour soi

[Katia]
De rivage en rivage, pour des grèves à découvrir,
de mirage en mirage, vers les rives de l'avenir

[Charles et Katia]
Je voyage, je voyage, un peu plus de jours et de nuits
de voyage en voyage, à travers rêve et insomnie
par temps clair, ou d'orage, d'un pied léger ou d'un pas lourd
de mirage en mirage, par la mémoire et par amour
je voyage.
Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 14:45




LA BOHÈME (CHARLES AZNAVOUR)



Je vous parle d'un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître
Montmartre en ce temps-là
Accrochait ces lilas
Jusque sous nos fenêtres
Et si l'humble garni
Qui nous servait de nid
Ne payait pas de mine
C'est là qu'on s'est connu
Moi qui criait famine
Et toi qui posait nue

La bohème, la bohème
Ça voulait dire on est heureux
La bohème, la bohème
Nous ne mangions qu'un jour sur deux

Dans les cafés voisins
Nous étions quelques uns
Qui attendions la gloire
Et bien que miséreux
Avec le ventre creux
Nous ne cessions d'y croire
Et quand quelque bistro
Contre un bon repas chaud
Nous prenait une toile
Nous récitions des vers
Groupés autour du poêle
En oubliant l'hiver

La bohème, la bohème
Ça voulait dire tu es jolie
La bohème, la bohème
Et nous avions tous du génie

Souvent il m'arrivait
Devant mon chevalet
De passer des nuits blanches
Retouchant le dessin
De la ligne d'un sein
Du galbe d'une hanche
Et ce n'est qu'au matin
Qu'on s'assayait enfin
Devant un café-crême
Épuisés mais ravis
Fallait-il que l'on s'aime
Et qu'on aime la vie

La bohème, la bohème
Ça voulait dire on a vingt ans
La bohème, la bohème
Et nous vivions de l'air du temps

Quand au hasard des jours
Je m'en vais faire un tour
A mon ancienne adresse
Je ne reconnais plus
Ni les murs, ni les rues
Qui ont vu ma jeunesse
En haut d'un escalier
Je cherche l'atelier
Dont plus rien ne subsiste
Dans son nouveau décor
Montmartre semble triste
Et les lilas sont morts

La bohème, la bohème
On était jeunes, on était fous
La bohème, la bohème
Ça ne veut plus rien dire du tout

Partager cet article
Repost0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 22:09






Jacques Brel
QUAND ON N'A QUE L'AMOUR
1956


Quand on n'a que l'amour
A s'offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour
Quand on n'a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour
Quand on n'a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d'y croire toujours
Quand on n'a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs
Quand on n'a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

Quand on n'a que l'amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
De manteaux de velours
Quand on n'a que l'amour
A offrir en prière
Pour les maux de la terre
En simple troubadour
Quand on n'a que l'amour
A offrir à ceux-là
Dont l'unique combat
Est de chercher le jour
Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour
Quand on n'a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour

Alors sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains
Amis le monde entier.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:53




Chanson pour l'auvergnat



Elle est à toi cette chanson
Toi l'Auvergnat qui sans façon
M'as donné quatre bouts de bois

Quand dans ma vie il faisait froid
Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez
Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un feu de joie


Refrain
Toi l'Auvergnat quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel


Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans façon
M'as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
Toi qui m'ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S'amusaient à me voir jeûner
Ce n'était rien qu'un peu de pain
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un grand festin


Refrain
Toi l'hôtesse quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel


Elle est à toi cette chanson
Toi l'étranger qui sans façon
D'un air malheureux m'as souri
Lorsque les gendarmes m'ont pris
Toi qui n'as pas applaudi quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
Riaient de me voir emmener
Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un grand soleil

Refrain
Toi l'étranger quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

_______

Partager cet article
Repost0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 21:37





Texte :

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps

Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir


Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens


C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants


Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers


Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme
On m'a volé mon âme


Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:


Refusez d'obéir
Refusez de la faire
N'allez pas à la guerre
Refusez de partir

S'il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président


Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'armes
Et qu'ils pourront tirer

Boris Vian, Le déserteur

Partager cet article
Repost0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 16:59











LES PLAGES COTIERES











LES DUNES DE SABLE  AU SUD. 



LES FORETS AU NORD.
Partager cet article
Repost0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 22:24





LE RETOUR AU PAYS NATAL.

Par- delà les murs,
Patrouillent les vautours
Qui séparent les amours
Qui brisent les cœurs.

Par delà les murs,
Enfants, amis et frères
Errent, de ci …de là...
Promis au non retour.

Ame de la terre
Tes plaines sont spoliées
Tes cris sont étranglés
Tes droits, tous, niés.

Mais ta Basboussa*
Egayera, un jour, le festin
Le jour de la awda*
Un jour de Saint Valentin.

Plus d’os concassés
Ni de mères éventrées.
Ni d’enfants assassinés.
Plus d’oliviers arrachés
Plus de sang ni de pierres
Plus de bulldozers ni de fer

Ame de la terre
Tu mettras ta Koufiya
Etendard des amours
Etendard de l’Amour
Loin de tous les murs

Loin de tous les murs.
Unies toutes les amours
Loin de tous les murs.
Loin de tous les murs.



NB : Résolutions votées par l’ONU stipulant le droit de retour : 194, 394, 513, 1965, 2672, 3236, 3628…

*Basboussa : gâteau oriental qu’on trouve dans tous les pays arabes: Afrique du nord et moyen orient.
*« Awda » mot arabe qui signifie "retour"

Partager cet article
Repost0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 11:54

                     

LES OLIVIERS                                                                                                LES PALMIERS DATTIERS

                                                                      
                                                                 









LES ORANGERS
                                                                                                                                                           Les cactus.



LES CHAMPS DE BLE.


                                           

Partager cet article
Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 20:26



                                                                                                                                               Mosaiques
                                                                                                                                                                      

   Colisée El DJEM                                                                                                      RUINES (Sbeitla)                                     
         MAISON berbères(Matamata)




LA MOSQUEE Ezzitouna.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

212 559    (Dernière mise à jour: 23.04. 2019)

Recherche


compteur gratuit

Archives

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)