Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 11:18

                                                                                    mensonge.jpg

 

 

1) Le mensonge n'est ni blanc ni noir et il n'est pas art de la parole comme certains avancent. Il est fuite dans un théâtre animé par les peurs infantiles et piège cynique tendu à la personne que le menteur entend duper.

 

 

 

 

2) Peut-on être intelligent et ne pas percevoir le mensonge dans son berceau?

 

 

3) Le menteur est un être faible qui ne peut se regarder dans les yeux des autres car il y voit sa lâcheté. Ses cils battent, sa pupille brille et ses yeux roulent un peu bas vers la gauche : signe de malaise, de honte et de peur d’être découvert.

 

 

 4) Le menteur est comme un marin errant dans un navire sans rames et abandonné au gré du vent dans l’océan. Comme lui, il vit dans l’angoisse et la peur tant il ignore la destination finale de l’enchainement de ses mensonges qui peuvent le mener au rivage jamais rassurant ou le cogner sur le récif.

 

 

 

5) Le menteur est un trompeur, un hypocrite, un baratineur qui cherche à induire autrui en erreur, un vantard, un flatteur impudent, un mythomane insensé qui vit dans un monde imaginaire.

 

 

6) Mentir, c'est avant tout une trahison de soi.

 

 

7) le menteur tisse...tisse... sa toile à duper et sitôt il s'y trouve écroué comme l'hideuse araignée; Ainsi, est piégé dans son propre filet qui croyait rouler et rouer.  

 

 

Samia Lamine

 

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 17:47

drapeauanimepalestine.gif

 cartes-palestine.jpg

                                                                                                                       

 

   "Pourquoi les Arabes feraient-ils la paix ? Si j'étais, moi, un leader arabe, jamais je ne signerais pas avec Israël. C'est normal : nous avons pris leur pays. Certes, Dieu nous l'a promis, mais en quoi cela peut-il les intéresser ? Notre Dieu n'est pas le leur. Nous sommes originaires d'Israël, c'est vrai, mais il y a de cela deux mille ans : en quoi cela les concerne-t-il ? Il y a eu l'antisémitisme, les nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu'une chose: nous sommes venus et nous avons volé leur pays. Pourquoi l'accepteraient-ils ?"

 

( DAVID BEN GOURION  )                          ben_gourion.jpgben_gourion.jpgben_gourion.jpg
cité par Nahum Goldman, Le paradoxe juif, Stock, 1976

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 17:08

mosquée maroc

 

 

La mosquée du roi Hassan2 est la 2ème plus  grande mosquée après la Mecque

Sa construction a débuté en 1980 pour s'achever  en 1989 et elle fut inaugurée en 1993.

Son  minaret a une hauteur de 200 mètres.

 

Elle occupe 20 000 m2 , 150 000 personnes peuvent y être accueillis et 25 000 fidèles peuvent venir prier dans une salle haute de 60 mètres et longue de 200 mètres.

Le toit de cette salle pèse 1100 tonnes et s'ouvre sur le ciel en un temps record.

Elle possède un rayon-laser indiquant La Mecque d'une portée de 30 kilomètres - 10 000 artisans ont été nécessaires à sa construction - 

 

  Ses lustres sont en cristal de Murano et les murs en plâtre ciselé. Le marbre est partout présent. Le granit, l'onyx, le bois de cèdre, stucs et zelliges sont d'une qualité exceptionnelle.

 

 Tout a été étudié pour faire de ce lieu un véritable paradis de beauté et de luxe. Il y a même un ascenseur, un hammam, une bibliothèque, des salles de conférences, un musée, une école coranique. Et la nuit, l'éclairage impressionnant souligne les couleurs ocre et vert.

Parfois, cette ile qui couté prés de 400 millions d'euros s'élève sur la mer comme flottant au-dessus des vagues. 

 

 

 

 

 

Source des informations :

 

http://www.leguidemaroc.com/casablanca/visite-casablanca/mosquee-hassan2-casablanca.php

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:53

drapeauanimepalestine-copie-1.gif

campagne60ans                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

Selon les informations, Mahmoud Abbas Abou Mazen, le président palestinien élu depuis  2005 s’apprête à accepter de reprendre les pourparlers directs avec les autorités de l’occupation.

Tout d’abord, ABBAS n'est plus président depuis l'hiver 2009! Moi, je demande qu'on m'explique comment un président qui n'est pas réélu après la fin de son mandat prend en main le destin de toute la nation d'autant plus qu'il est évident que ce type ne défend que ses intérêts et ignore les droits de son peuple et ceux de la nation. Mais en fait  comment se déroulent ces  négociations ? Quel est leur intérêt ?

Nous savons, depuis Oslo, que les négociations avancent dans l'intérêt du colonisateur et qu'elles grignotent, à chaque étape, un morceau à la terre et aux droits si bien qu'on en est plus qu'au 11% de La Palestine et que presque toutes les lignes rouges ont été franchies : la question de Jérusalem, les colonies, le droit au retour des exilés depuis 48, la question des frontières, …

De plus, négocier avec un partenaire qui fait preuve de bonne volonté est bien sûr demandé… Mais que les pourparlers deviennent un dialogue de sourd l’occupant parle et n’entend rien et où le colonisé écoute sans parler…. !!!!! ????

A mon avis, la solution est dans la lutte et la résistance comme ce fut le cas pour notre pays* et pour l'Algérie du million de martyrs. Dans ce cadre seulement et avec cette carte (la résistance), le négociateur palestinien peut avoir du poids et discuter avec l’occupant en le regardant droit dans les yeux… Mais s’asseoir à table sans carte d’appui pour négocier, le débat est perdu d’avance… et  cela ne peut  mener que vers plus de concessions… cela n’est que perte de temps pour les palestiniens et un gain pour l’occupation qui joue sur ce facteur pour épuiser le négociateur arabe dont le plus haut cadre est Saeb AREKAT que j’appelle à garder en mains et le fusil et le brin d’olivier !!!

 

 

*La Tunisie indépendante en 1956 (La lutte des résistants surnommés les fallagas .

 

  Samia Lamine (Aout 2010)

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:40

animepix628.gif                                                                                                                                       animepix628.gif

animéblock 04

animepix628.gif                                                                                                                                         animepix628.gif

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 17:28

 

 

 REVES ENCHAINES.

 

 

 

aterre Le ciel bitumé de janvier

Écrase les rêves de la ville

 

L’œil d’un arbre géant regarde son nombril…

ET

Ses racines intestines s’affinent et s’enroulent sur une bobine

 

Alors pleure un œillet

Enchainé

Aveugle sourd et muet

 

Et la boue…

Le verre qui boit les larmes de la moue.

Repost 0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 15:19

 

                                          

                                                                             

    tabarka1CARTE.jpg

                                                         
 
        

       

   tabarka_8.jpg                           tabarka_10.jpg                        tabarka_1.jpg   

 

           PRESENTATION GENERALE: 

 

       

 Signe particulier : triple alliance intime de la mer, de la montagne et de la forêt.

La montagne est couverte d'une forêt dense : chênes, pins, bouleaux, mimosas... La forêt abrite un gibier abondant et varié. La montagne plonge brusquement dans la mer, se terminant par des falaises élevées où l'érosion a sculpté des formes spectaculaires : des éperons aux arêtes acérées et d'impressionnantes aiguilles de belles pierres ocre jaune. Ces falaises sauvages sont limitées en étendue et la plus grande partie du littoral est constituée de larges plages blondes bordées à l'arrière par un paysage de belle dunes.

C'est le site de Tabarka, l'antique Thapraca des Phéniciens devenue comptoir et établissement romain avant d'être byzantin.

La ville, qui présente la particularité d'avoir des toits en tuiles rouges, est aujourd'hui le noyau de l'une des plus belles zones touristiques du pays. La station touristique est des plus modernes avec des hôtels de grand standing, de belles résidences, une coquette marina, un parcours de golf réalisé dans le respect du site et un aéroport international.

Tabarka mise sur la culture et l'écologie. Son festival international de jazz est depuis des années connu à travers le monde. L'ambiance générale est celle d'une fête permanente à laquelle participe la station touristique et la ville qui s'anime, en été, de nombreuses activités culturelles.

Depuis toujours, on a pratiqué ici la pêche au corail, spécialité de la ville. Celle-ci se poursuit encore mais ce sont les activité écologiques qui priment aujourd'hui : plongée et pêche sous-marines, plaisance, concours internationaux d'images sous-marines (photos et films), randonnée, circuits pédestres et équestres dans la forêt ou au bord de la mer.

A partir de Tabarka, le choix des excursions que l'on peut faire est illimité. Aïn Drahm, toute proche, est une charmante petite ville de montagne au cœur de la forêt. Une station thermale se trouve dans le voisinage. Le Lac Ichkeul n'est pas loin. C'est le plus célèbre parc national de Tunisie. L'archipel de la Galite renferme une réserve naturelle. Les sites archéologiques sont nombreux : Bulla Régia avec ses villas souterraines, Chemtou et son musée tout neuf, Dougga qui présente des vestiges nombreux et très bien conservés d'une cité numide puis romaine : capitole, théâtre, temples, arc de triomphe, maisons, mausolée libyco-punique...

 

 

 

LA PLONGEE A TABARKA:  

 

link
(Source du lien et de l'article: TUNISIE HOLIDAYS.)   


 

  

Repost 0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 11:02

 

                                                                                                                     mort.jpg

naissance.jpg                                                                                                                                                 

                                                                                                                                                                                                                                             

La Naissance d’un mort.

 

 

X aux lignes croisées  

Accolant un Y aux triplées  

Noyés dans la terre mouillée  

Alors, un ver nu nait

 

 

Un  cri aigu est entendu

Cri de sagesse OU de détresse

On n’a jamais su.

 

 

ADN baigné dans l’histoire

Le ver étrenne déjà un vers noir :

Je suis le plus beau cadeau  

Qu’on puisse offrir au tombeau  

Que mes clones, mes sosies  

Viendront déguster avec appétit.

 

 

Samia Lamine©2009

 

Repost 0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 15:14

apoete.jpg4617014804_9948f68aa0.jpg

 

 

 

                  LIERRE AU PRE DORMANT.

 

Les mots pleurent ta mort

Cri enseveli dans le désert murmurant

Aujourd’hui, tu n’es plus qu’un écho muet

D’un amer sanglot aboli

Tu n’es plus que l’écho d’untel au pré dormant...

 

 

Intello…

Aujourd’hui tu n’es plus un tonnerre grondant

Qui fait le champ de blé  chantant

Ta plume n’est plus....qu’un... lierre grimpant.

 

 

Samia Lamine©2010

Repost 0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 20:41


                                                                                                                                                                                                                  
                                                       aterre.jpg                              



RETOUR AU FUTUR.

 

 

Ah si tu savais mon bel oiseau

Toi qui vis loin des  barreaux

Ce qui se passe dans ce monde plein de maux

AH si tu savais ce qui se passe dans notre prison zinzin…

 

Les hamsters ont rongé la candeur

Ont bouleversé l’ordre ont crucifié Omar* et les valeurs…

 

Le corps règne en monarque autoritaire

L’or assiège la république des cœurs

Le vacarme détrône les chants et les pleurs

Et les mots ont inventé un new dictionnaire…

 

Toi, mon bel oiseau, tu vis en paix le bonheur

Tu chantes sans peur et sans douleur…

Dans ton p’tit nid cotonneux

 

Sur nos taudis en béton nauséeux

Tu  nourris tes petits et les inities

 A l’envol dans les vertes prairies.

Et

Quand  ils déploient leurs ailes et s’envolent dans le ciel

Les fleurs étalent leurs pétales et leur sourient

Les nues les prient et les mers à genoux se plient

Le soleil édifie  tisse le verbe et tue la nuit…

Combien avec toi l’univers s’épanouirait

Oh toi dans les plis de l’oubli enterré…

 

Mais les dragons enflammés par la folie

Par la haine des vers et des eaux claires

Arrachent aux arbres leurs feuilles vertes

Sèment les grains dans les rocs du désert

Ecorchent la terre l’agressent la rendent inerte

Egorgent l’air vident les mers et étranglent la vie…

 

Combien de temps nous faudra t-il pour tout recréer 

Pour Insuffler l’âme dans la poussière de l’univers

Combien de temps nous faudra t-il  pour ressusciter les cœurs

Le temps attendu par Ayoub*

Le temps que meure le spectre d’Abou Lahab

Et de sa femme « hammaltou al hatab » ?

 

Qu’importe le temps si c’est pour retrouver les repères !

 

Le ciel la terre et la mer depuis des millénaires

Chantent leur symphonie malgré les éclairs et les tonnerres

Alors,   

Comme le printemps après l’hiver

Comme le soleil après la nuit

Comme l’arc en ciel après la pluie

Comme les exilés à la terre…

Lyre et luth feront résonner leurs accords

Et … plus de délire plus de luttes … Adieu le chambard…

 

 Et… alors…

Les  portes de la verte prairie s’ouvriront…

Et alors nos cœurs y entreront

Ils   y entreront…

Ils   y entreront …

Ils   y entreront…

 « Comme ils y sont entrés la première fois »*

SAMIA LAMINE.


*OMAR IBN KHATTAB: compagnon du prophète Mohamed et  deuxième calife musulman. Il est connu pour sa justice, équité, générosité, bonté etc...

* AYOUB (JOB): prophète connu pour sa patience face aux épreuves de satans..

* Abou Lahab et sa femme "hammalatou al hatab" ( porteuse du bois enflammable): Abou Lahab, oncle du prophète Mohamed, personnage évoqué dans le coran. Avec sa femme, il incarne le méchant voué à l'enfer.

* Les 4 derniers vers sont la traduction de la fin du poème "La langue des tribus" du poète tunisien écrivant en arabe JAMEL SLII.
* Le drenier vers est un verset coranique (sourate Isra 7-17) que répétait souvent le défunt YASSER ARAFAT.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

 169 500 (Dernière mise à jour:14/ 03/ 2017.)

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)