Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:10

majmajjjaz   

 

Pour découvrir l'association culturelle et éducative Majaz (Sousse), cliquez sur le lien du blog de l'association : 

Repost 0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 10:47
Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:12

Un extrait du poème de Mahmoud Darwich est chanté par la voix sublime et poignante du chanteur tunisien Dhafer Youssef.

Poème de Mahmoud Darwich traduit de l'arabe par Samia Lamine. (Extrait)
Oh! toi aux yeux saignant!

Oh toi qui as les yeux et les mains saignant
La nuit n'est point durable
Ni la cellule d'incarcération
N'est immuable
Ni la constriction des chaines...
Néron est mort, mais Rome demeure:
Avec ses yeux, elle combat!
Et les graines d'un épi qui meurent
Rempliront d'épis la rivière... 

****************
يا دامي العينين

يا دامي العينين، والكفين   !

إن الليل زائل

لا غرفة التوقيف باقيةٌ

ولا زرد السلاسل! 

نيرون مات، ولم تمت روما...

 بعينيها تقاتل!

 وحبوب سنبلةٍ تموت

 ستملأ الوادي سنابل...

 

محمود درويش.

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 19:17

 

http://media.paperblog.fr/i/379/3797649/ana-souffre-dinsomnie-eteignez-lumiere-L-2.jpeg

Délits nocturnes.

 

La nuit s’introduit  avec ses délits

Dans les lits

Et…

Avec ses couteaux et ses corbeaux

Déchire les cordons de l’oubli

Et…

Peur  douleur horreur

Habitent  la chimère

Allongée sur le lit

Et…

Elle disparait dans la nuit

 

 

SAMIA LAMINE (2012)

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 19:55

      majjjaz      majjjaz                                                    

مجاز تفتح كوّة المغامرة

 

 مجاز الثقافيّة التربويّة" هي جمعيّة حديثة التكوين تم تأسيسها خلال شهر فيفري 2012 بمدينة

  سوسة و قد تم نشر الاعلان عنها بالرائد الرسمي بتاريخ 1مارس  2012 - ص 1314- تحت عدد 

   2012S00477APSF1

 


 نشر و تعميم ثقافة بديلة و راقية تخدم أهداف الثورة -

-  دعم المبدعين والترفيع من مكانتهم   - 

   تشجيع المواهب الفتيّة و التّعريف بها في شتّى الميادين الفنيّة و الأدبية  -

الرّقيّ بالذّوق العامّ من خلال توطيد العلاقة بين المثقّف و الجماهير -

  ترسيخ ثقافة المطالعة -


هذا و ستركّز هذه الجمعية عملها خاصة مع شباب المدارس و المعاهد و الجامعات و الاحياء الشعبية ايمانا منها بحق الجميع في الثقافة استهلاكا و ابداعا و بدور الثقافة في تغيير العقول والارتقاء بها خاصّة و أنّ ذلك ما يستدعيه الرّاهن الوطنيّ .  

 و في  هذا الاطار ستشرع الجمعيّة في تنظيم جملة من الأنشطة التي تستهدف تطوير الكتابة الشّابّة و الإشادة بالمجيدين من البراعم الموهوبة على غرار مسابقة في الأقصوصة (القصّة القصيرة) يشارك فيها عدد من تلاميذ المعاهد الثانويّة بالجهة، و ذلك يوم 29 أفريل 2012 و كذلك أمسية ثقافيّة متنوّعة تتضمّن فقرات موسيقيّة و  قراءات شعريّة و مساهمات في الرّسم و المسرح...

و من المقرّر أن تكون هذه الأمسية في مفتتح شهر ماي 2012 حيث سيتمّ توزيع جوائز مسابقة القصّة القصيرة

 

و من الجدير بالذكر أنّ جمعيّة "مجاز" الثقافيّة التربويّة تستعدّ لتنظيم جملة من التظاهرات الفنيّة و الفكريّة التي تحتفي بالمثقّف و تسعى إلى بيان مركزيّة دوره في الإرتقاء بما هو إجتماعيّ و حضاريّ و ذلك عبر تفعيل مساهمة النّخب التونسيّة الجادّة و الإنفتاح على التجارب المغاربيّة و العربيّة.

 

:الهيئة المديرة  

-نفيسة التريكي - رئيسة

-أشرف القرقني - كاتب عام

سامية الامين- أمينة المال


اشرف القرقني    

مارس 2012

 

Les objectifs de l'association Majaz:


Culturelle et éducative, Majaz est créé au mois de février (Voir JORT 1er Mars 2012 p 1314 sous le numéro : 2012S00477APSF1 .

 

Elle a pour objectif de:

 

- Diffuser et  vulgariser une culture alternative au service de la réalisation des objectifs de la révolution


- Améliorer le goût du public, encourager et faire connaitre les dons dans tous les domaines de l’art et de la littérature (poésie, théâtre, peinture, musique, traduction...)


- Ancrer la cuture de la lecture. 


 - Soutenir les créateurs  et contribuer à améliorer leur condition.


Les membres du comité exécutif :


Néfissa Triki- Présidente.

Ashref Kerkeni- Secrétaire général.

Samia Lamine-  Trésorière.

 


Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 09:46

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbtcCVTOtLGnSyFps84Ft-7hNfoCVQdmAWYU8S27Dsluzd1pDT3w 

Vision de couleurs  

 

               

Des rayons rouges noués

 Trame d’un désert  qui ne voit pas pousser les fleurs 

Bleue  comme la mer… comme l'air

Jaune comme les cœurs  en sueur


Vert comme des yeux  militaires


Lavande souvenirs amers


Imbroglio pas au clair


Et…


Je me perds dans les couleurs

 

Samia Lamine (2012)

Repost 0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 20:48

 

 

LES FIGURES DE STYLE

 

Comparaison, métaphore, personnification, hyperbole, métonymie… sont les figures de style qu'on retrouve le plus souvent dans les textes ou dans les questions (Quelle est la figure de style utilisée ? expliquez-la…). En bas de page, vous trouverez deux liens pour en savoir davantage.

 

On appelle figures de style des procédés d'écriture qui permettent d'exprimer une idée ou un sentiment en leur donnant une force particulière.

 

1. LES FIGURES DE RAPPROCHEMENT ("figures par analogie" ou "images")

 

- la comparaison

On rapproche deux éléments, le comparé et le comparant, en les exprimant tous les deux, pour souligner un point commun, à l'aide d'un outil de comparaison (comme, tel, semblable à, pareil à...)

Le fleuve est  pareil à   ma peine. (Apollinaire, Marie).

(comparé)       outil     (comparant)         

Le point commun du fleuve et de la peine ? Ils sont intarissables.

 

- la métaphore

La comparaison est sous-entendue ; il n'y a pas d'outil de comparaison. On n'exprime pas le rapport qui permet le rapprochement:

Les perles de rosée… (Les gouttes de rosée sont comparées à des perles : le rapprochement s'appuie sur la forme des gouttes et des perles, mais aussi sur leur éclat.)

Lorsque la métaphore se poursuit sur plusieurs propositions ou phrases, on parle de métaphore filée.

 

- la personnification

On attribue à une chose ou à un animal un comportement, un sentiment, une qualité humaine :

Le ciel est en colère (pour parler de l'orage)

 

- l'allégorie (fém.)

On exprime une idée, un sentiment, par une forme concrète, leur faisant perdre ainsi leur aspect abstrait :

Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses, peut gémir. (Desnos, Demain)

 

2. LES FIGURES DE REMPLACEMENT (ou de substitution)

 

- la synecdoque

On désigne un objet par l'une de ses parties : les voiles  pour les bateaux ; on peut également désigner une personne ou un objet par sa qualité : un humain pour un homme, un rond pour une pièce de monnaie ; ou encore l'objet par la matière : un jean (= un pantalon en jean)

 

- la métonymie

Très proche de la synecdoque, avec laquelle on la confond souvent, la métonymie désigne la personne ou l'objet par une association d'idées : l'Elysée pour la présidence de la République ; Matignon pour le chef du gouvernement ; une plume pour un écrivain ; boire une bouteille pour boire une boisson…

 

- la périphrase

On emploie plusieurs mots pour désigner quelque chose ou quelqu'un sans le nommer ; c'est une sorte de définition, de devinette :

L'île de beauté (= la Corse) ; les entrailles de la terre (= les profondeurs du sol) ; à l'heure où blanchit la campagne, V. Hugo (= l'aube)

 

3. LES FIGURES D'INSISTANCE (ou d'exagération, d'amplification)

 

- la gradation

Ce sont des termes généralement de plus en plus forts (pour le sens) qui se succèdent dans une phrase ou dans un vers :

Va, cours, vole, et nous venge ! (Corneille, Le Cid)

 

Ou, plus connu, à propos du nez de Cyrano de Bergerac :

C'est un roc, c'est un pic, c'est un cap.

Qui dis-je c'est un cap, c'est une péninsule. (Edmond Rostand, Cyrano)


Cependant, on distinguera la gradation "ascendante" de la gradation "descendante" : dans la première, les termes sont de plus en plus forts tandis que dans la seconde, les termes sont de moins en moins forts.

Exemple : "Ca dure bien toute une nuit à brûler, un village (...), à la fin, on dirait une fleur énorme, puis rien qu'un bouton, puis plus rien." (Céline)

 

- l'hyperbole (fém.)

On emploie des termes exagérés, trop puissants, pour frapper l'imagination :

Mourir de peur ; se tuer au travail ; une avalanche de cadeaux...

 

- l'anaphore (fém.)

On répète un même mot au début de plusieurs vers ou phrases :


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent

Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps

Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant (…)

(Aragon, Strophes pour se souvenir)

 

Honte à ceux qu'un ciel pur ne fait pas soupirer
Honte à ceux qu'un enfant tout à coup ne désarme
Honte à ceux qui n'ont pas de larmes
Pour un chant dans la rue une fleur dans les prés 

(Aragon, Cantique à Elsa)


- l'accumulation

On énumère au moyen de la juxtaposition plusieurs éléments de même nature pour approfondir la pensée, l'enrichir ou l'agrandir.

Devant eux, sur de petites tables carrées ou rondes, des verres contenaient des liquides rouges, jaunes, verts, bruns, de toutes les nuances. (MaupassantBel Ami).

 

4. LES FIGURES DE L'ATTÉNUATION

 

- l'euphémisme (masc.)

On atténue une réalité brutale par une expression plus douce :

Il n'est plus très jeune. (= il est vieux.) ; Il n'est plus (= il est mort)

 

- la litote

On dit peu pour exprimer davantage (souvent à la forme négative) :

Ce n'est pas mal = c'est bien. ; Va, je ne te hais point = je t'aime. (Corneille,  Le Cid)

 

5. LES FIGURES DE CONTRASTE (ou d'opposition)

 

- l'antithèse (fém.)

On rapproche deux idées qui s'opposent fortement :

Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore

De la splendeur du jour et de tous ses présents (Desnos, Demain)

 

- le chiasme

Expression construite autour de 4 termes, fonctionnant 2 par 2 (le 1er et le 4e, le 2e et le 3e), qui sont de même nature et se répondent.

Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger (Molière, L'avare)

             (1)             (2)              (1)             (2)

 

- l'oxymore ou oxymoron (masc.)

Expression constituée de deux mots apparemment inconciliables de sens, individuellement, (expression donc proche de l'antithèse), mais qui ont un sens quand ils sont associés :

Cette obscure clarté qui tombe des étoiles (Corneille, Le Cid)

La guerre : une boucherie héroïque (Voltaire, Candide)

 

- l'antiphrase (fém.)

On dit, par ironie, le contraire de ce que l'on pense mais le ton employé ou l'expression du visage ne laisse aucun doute sur le sens du message :

Et bien, tu es propre ! (à un enfant qui s'est sali) ; Bravo ! Beau travail... (à quelqu'un qui a échoué).

 

6. LES FIGURES DE CONSTRUCTION 

 

- Le parallélisme 

On utilise une syntaxe semblable (construction grammaticale) pour deux énoncés afin de rythmer une phrase, un vers. Le parallélisme peut être rapproché de la comparaison car on compare, généralement, deux objets, deux idées, en les approchant l'un de l'autre pour mieux faire sentir leurs rapports, leurs oppositions...

Que la nature est belle et que le cœur me fend (Aragon, Strophes pour se souvenir)

Innocents dans un bagne, anges dans un enfer (V. Hugo, les Contemplations)

 

Source de l'article.

 

 

Repost 0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 12:56

 

النيابة تعهدت رسميا بقضية التعذيب المرفوعة ضد السبسي وسيدعى خلال الأيام القادمة

         

قال المحامي مبروك كورشيد في حديث للـ"الصباح نيوز" أن النيابة تعهدت بشكل رسمي بالقضية التي رفعها ضد الباجي قايد السبسي ومن سيسفر عنه البحث بوصفه وزيرا للداخلية في عهد الرئيس بورقيبة مطلع السبعينات لضلوعه في تعذيب اليوسفيين في تلك الفترة  . 

وقال كورشيد أن هذا التعهد وفتح الملف يعني أن الدعوة قد توجه للباجي قايد السبسي خلال الأيام القريبة القادمة ....

جاء هذا التصريح على إثر مصادقة لجنة الحقوق والحريات بالمجلس التأسيسي أمس على اعتماد التوصية المتعلقة بمراجعة الفصل المتعلق بسقوط جريمة التعذيب بعد مرور 15 سنة الوارد في المرسوم عدد 106 لسنة 2011. 

وأبدى المحامي والحقوقي مبروك كورشيد امتنانه لاتخاذ المجلس التأسيسي لهذا الإجراء مشيرا أنه سبق وتقدم للمجلس بطلب إلغاء المرسوم عدد 106. 

وأكد كورشيد أن هذا المرسوم الذي أصدره رئيس الحكومة السابق الباجي قايد السبسي قبل "خروجه الشرعي" من السلطة والمتعلق بسقوط جريمة التعذيب بعد مرور 15 سنة يُعدّ مخالفة خطيرة للاتفاقات الدولية التي أمضت عليها تونس والتي تقضي بأنه لا مجال لسقوط عقوبة جريمة التعذيب بمُضيّ الوقت وأضاف محدثنا "الباجي قام باستثناء خطير وأنا كرجل قانون أؤكد ضلوع السبسي في جرائم تعذيب في العهد البورقيبي,خاصة في بداية سنة 1965 حين تمّ نقل مساجين "المحاولة الإنقلابية" من سجن غار الملح إلى سجن برج الرومي أين تمّ سجنهم في قبو ببرج الرومي ومُنع عنهم النور لمدة 8 سنوات وكأنهم دُفنوا أحياء" 

وختم كورشيد بالقول أن له شهادات مؤكدة لتورط فؤاد المبزع في جريمة التعذيب إذ تقول هذه الشهادات انه زار المعتقلين في سجنهم وكان يشغل آنذاك خطة مديرعام للأمن الوطني وحسب القانون فهو يعتبر مشاركا في تهمة التعذيب كل من يتستر عليه لذلك فهو ينوي مقاضاته كذلك بنفس التهمة

 

link  المصدر=

 

 

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 02:20

 

 

 

 

Une parodie de la chanson de Fernandel "Félicie aussi" (1939) écrite par Camille et interprétée par J. Marie.

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 17:49

 

La révolution des jasmins,( peinture.)

Pigments,terre du fleuve,colle de riz,papier 30 x 21,8 cm
janvier 2011



Soleil dans la nuit de Tunisie
Yasmina ma fleur
tu ne vas plus te taire
pour fleurir d'Alger au Caire

tg

 

Source de l'article:

 http://www.thibaultgermain.com/2011/01/la-revolution-des-jasmins-peinture.html

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

 169 500 (Dernière mise à jour:14/ 03/ 2017.)

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)