Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:53

drapeauanimepalestine-copie-1.gif

campagne60ans                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

Selon les informations, Mahmoud Abbas Abou Mazen, le président palestinien élu depuis  2005 s’apprête à accepter de reprendre les pourparlers directs avec les autorités de l’occupation.

Tout d’abord, ABBAS n'est plus président depuis l'hiver 2009! Moi, je demande qu'on m'explique comment un président qui n'est pas réélu après la fin de son mandat prend en main le destin de toute la nation d'autant plus qu'il est évident que ce type ne défend que ses intérêts et ignore les droits de son peuple et ceux de la nation. Mais en fait  comment se déroulent ces  négociations ? Quel est leur intérêt ?

Nous savons, depuis Oslo, que les négociations avancent dans l'intérêt du colonisateur et qu'elles grignotent, à chaque étape, un morceau à la terre et aux droits si bien qu'on en est plus qu'au 11% de La Palestine et que presque toutes les lignes rouges ont été franchies : la question de Jérusalem, les colonies, le droit au retour des exilés depuis 48, la question des frontières, …

De plus, négocier avec un partenaire qui fait preuve de bonne volonté est bien sûr demandé… Mais que les pourparlers deviennent un dialogue de sourd l’occupant parle et n’entend rien et où le colonisé écoute sans parler…. !!!!! ????

A mon avis, la solution est dans la lutte et la résistance comme ce fut le cas pour notre pays* et pour l'Algérie du million de martyrs. Dans ce cadre seulement et avec cette carte (la résistance), le négociateur palestinien peut avoir du poids et discuter avec l’occupant en le regardant droit dans les yeux… Mais s’asseoir à table sans carte d’appui pour négocier, le débat est perdu d’avance… et  cela ne peut  mener que vers plus de concessions… cela n’est que perte de temps pour les palestiniens et un gain pour l’occupation qui joue sur ce facteur pour épuiser le négociateur arabe dont le plus haut cadre est Saeb AREKAT que j’appelle à garder en mains et le fusil et le brin d’olivier !!!

 

 

*La Tunisie indépendante en 1956 (La lutte des résistants surnommés les fallagas .

 

  Samia Lamine (Aout 2010)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

 169 500 (Dernière mise à jour:14/ 03/ 2017.)

Recherche


compteur gratuit

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)