Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 21:39
اراك عصي الدمع- ابو فراس الحمداني- Je te vois insubordonné aux larmes. (Abou Firas Al Hemdani)

Poème d'Abou Firas Al Hemdani- Traduit de l'arabe par Samia Lamine.

(Extrait chanté par Om Kathoum. voir la vidéo et texte original ci- dessous.)

 

 

Je te vois insubordonné aux larmes ; La patience... ta qualité.

L’amour, n’aurait- il, sur toi, ni interdiction ni commandement?

Mais si! J’ai tant de désirs et tant de tourments.

Mais, des hommes comme moi, divulgue t-on le secret? 

 

Quand la nuit m’étreint,  les bras de la passion s'étendent

Et mes larmes pourtant si orgueilleuses cèdent... 

Et les flammes sont près d’embraser mes côtes,

Tant attisées par la passion et les souvenirs,

 

Prometteuse d’une union qui attendrait ma mort.

Qu’il ne pleuve plus, si je dois mourir de soif !!!

J’étais fidèle. Mais, humiliante est la fidélité

A une belle dans le quartier dont la qualité est la trahison!

 

Sage mais la fraîcheur de sa jeunesse l’excite

Tant que parfois, elle galope comme galoperait une jument

Elle me demande qui je suis pourtant elle me connait.

Mais est- ce qu'est inconnu qui est de mon rang ?

Et je lui dis comme elle le voulait et le voulut, pour elle, l’amour :

« Je suis celui que tu as assassiné. » Elle répondit : « Lequel ? Ils sont nombreux. »

Et j’ai considéré mon sort et n’y ai point vu de salut.

Si la séparation m'a fait oublié, l’abandon m’a épuisé.

Elle dit : « Le temps, après Nous, t’a malmené! »

Alors, je lui dis : « Nom de Dieu mais pas du tout! Plutôt toi que le temps ! »

 

Je te vois insubordonné aux larmes ; La patience... ta qualité.

L’amour, n’aurait- il ni interdiction, sur toi, ni commandement?

 

L'extrait en arabe:


أراك عصي الدمع شيمتـك الصبـر

 

راك عصى الدمع شيمتك الصبر

أما للهوى نهي عليك ولا أمر

نعم أنا مشتاق وعندى لوعة

ولكن مثلى لا يذاع له سر

 

إذا الليل أضواني بسطت يد الهوى

وأذللت دمعا من خلائقه الكبر

تكاد تضئ النار بين جوانحي

إذا هي أذكتها الصبابة والفكر

 

معللتي بالوصل والموت دونه

إذا مت ظمآنا فلا نزل القطر

وفيتُ وفى بعض الوفاء مذلة

لفاتنة فى الحى شيمتها الغدر

تسائلنى من أنت وهى عليمة

وهل لمن مثلي على حاله نكر

فقلت كما شاءت وشاء لها الهوى

قتيلك قالت أيهم فهم كُثرُ

وقلّبتُ أمرى لا أرى لي راحة

إذا البين أنساني ألح بي الهجر

وقالت لقد أذرى بك الدهر بعدنا

فقلت معاذ الله بل أنت لا الدهر

 

أراك عصى الدمع شيمتك الصبر

أما للهوى نهى عليك ولا أمر

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

déco rétro vintage 16/02/2016 14:42

Il y a quelque chose de rétro, ou de vintage dans ces vers, ce qui en fait sans doute la beauté et rehausse l'émotion de l'ensemble. Le style est plutôt narratif, ce qui est courant dans ces poésies.

Samia Lamine 18/08/2018 19:26

Merci pour ton passage déco... Quoiqu'en retard soit ma réponse. :)

Présentation

  • : Le blog de SAMIA LAMINE
  • : Mon blog est un miroir... Le reflet de toi, lui, moi… Vous y trouverez mes articles en réaction aux événements de l’actualité… Ma poésie… Des poèmes et chansons traduits de l’arabe… Mes chansons et poèmes célèbres préférés… De l’humour pour rire… mais aussi pour réfléchir... (TOUTE utilisation des articles ou vidéos Youtube de SAMIA LAMINE à des fins commerciales est strictement interdite. ME CONTACTER pour toute AUTORISATION.)
  • Contact

Visiteurs du blog depuis sa création:

212 559    (Dernière mise à jour: 23.04. 2019)

Recherche


compteur gratuit

Archives

Mon recueil : Dabka jusqu'à l'aube. (Poésie)